Albert Huet’s Diary

Diary -Page 5

Picture of page 5 of diary
Campagne 1916 – 1918
Entré a la caserne des petits blés
102 ème d’infanterie Chartres
le 6 janvier 1916. 2 mois apres
depart pour S. Calais bataillons
de marche, exercice de nuit
entrainement intensible 1 mois apres
c est a dire Avril 1916 nouveau
depart pour Brévanne [Jone ?]
des armées. confections de
tranchees. fils de fer barbeler
le canons se faisait entendre
sans grand domage , nous
eumes la chance davoir une
epidémie doreillons nous fumes
mis en quarantaine. l hiver
les operations etant ralentie nous
passames lhiver 16-17 assez calme
malgre des températures terrible
pain et vin gelee.
Campagne 1916-1918

Entré à la caserne [de rue] des Petits-Blés
102ème d’infanterie Chartres
le 6 janvier 1916. 2 mois après
départ pour S. Calais , bataillons
de marche, exercice de nuit
entraînement intensible [intensif?]. 1 mois après,
c’est-à-dire Avril 1916, nouveau
départ des armées pour Brévanne[s] [Jone ?].
Confections de tranchées. Fil de fer barbelé.
Les canons se faisaient entendre
sans grand dommage, nous
eûmes la chance d’avoir une
épidémie d’oreillons. Nous fûmes
mis en quarantaine. L’hiver,
les opérations étant ralenties, nous
passâmes l’hiver 16-17 assez calme
malgré des températures terribles,
pain et vin gelés.
Campaign 1916-1918
Entered the barracks of Petits-Blés, 102nd infantry of Chartres, January 6th, 1916. Two months later, departure for St. Calais, marching battalions, exercises at night, intense training. One month after, in April 1916, another departure of the army for Brévannes Jone. Building of trenches. Barbed wire. The cannons made a lot of noise without causing much damage. We were lucky to have a mumps epidemic. We were put in quarantine. In the winter, with operations being slowed, the winter of '16-'17 was rather calm, despite terrible temperatures, frozen bread and wine.

Page 6