Diary – Page 8

Diary – Page 8

Picture of page 8 of the diary
ont change de nouveau de division suite
à la révolte qui atteint division
apres division. la mienne a subit
des modification telle que parait
il elle est méconnaissable daprès
les copains qui y sont rester.
donc nous voila parti pour le
chemin des dames, la positions
est appelé grotte marocaine
position soit disant Clée a tenir
coute que coute, cela commencer
le 28 sep 17 . torpille bombe a
retardement les boches ne sont
pas liongs, a quelques centaines
de metre la flotte fait son apparition
de la boue parfois jus.quau ventre
si on ne creve par la ferraille
on va crever par lhumiditée
18 jours de miseres terrible.
ce secteur nous a laisser un cruel
souvenir la nuit 12 octobre
les boches se croyant ataquer
On change de nouveau de division suite
à la révolte qui atteint division
après division. La mienne a subit
des modifications telles que, paraît-il,
elle est méconnaissable d’après
les copains qui y sont restés.
Donc nous voilà partis pour le
Chemin des Dames, la position
est appelée grotte marocaine,
position soit disant clé à tenir
coûte que coûte, cela [a] commencé
le 28 Sep 17. Torpille bombe-à-retardement.
Les Boches ne sont
pas loin, à quelques centaines
de mètres, la flotte fait son apparition,
de la boue parfois jusqu’au ventre.
Si on ne crève [pas] par la ferraille,
on va crever par l’humidité.
18 jours de misère terrible.
Ce secteur nous a laissé un cruel
souvenir [de] la nuit [du] 12 octobre.
Les Boches se croyant attaquer…
We change divisions again following the revolt that afflicted division after division. Mine changed so much that apparently, it's unrecognizable according to buddies who stayed there. So, we left for Chemin des Dames, the position is called the grotte marocaine [Moroccan cave], supposedly a key position to hold whatever the cost, this started September 28, 1917. Time bombs. The Boches are not far away, a few hundred meters, the rain starts to fall, sometimes the mud is up to our stomachs. If the shrapnel doesn't kill us, then the dampness will. 18 days of terrible misery. This sector left us with a cruel memory of the night of October 12th. The Boches, intending to attack

Page 7 | Page 9