Diary – Page 9

Diary – Page 9

Picture of page 9 of the diary
faisait un tir de barrage terrible le
lieutenant qui était à mes cotes
a reçu un comotion tel que son
pistolet lance fusée quil tenait
a la main fut lancée a quelque
mètre la fusée explose lartillerie
qui nattendait qu un moindre
geste entre en action pris entre 2 feus.
nous voila pendant des heures
sous un terrible bombardements
nous avons eu la chances. mais
derrière et devants les autres sait
pas nous. a va donc au repos
mon tour daller en permissions
est arriver Sait toujour quand
ont va au repos que lon va en perm
jamais quand on est la haut.
ont arrive au pays plein poux
sale ont a plus capote neuve
la mienne est dechiré de haut
en bas ont verra plus tard.
Le moral de larrière est bon, bien
mielleur que le miens, je suis plutot
faisaient un barrage terrible. Le
lieutenant qui était à mes côtés
a reçu une commotion telle que son
pistolet lance-fusée qu’il tenait
à la main fut lancé à quelques
mètres. La fusée explose, l’artillerie
qui n’attendait qu’un moindre
geste, entre [en] action pris entre 2 feus.
Nous voilà pendant des heures
sous un terrible bombardement,
nous avons eu la chance. Mais
derrière et devant, les autres pas nous.
[On] va donc au repos,
mon tour d’aller en permission
est arrivé. [C’est] toujours quand
[on] va au repos que l’on va en perm[ission]
jamais quand on est là-haut.
[Nous sommes] arrivés au pays plein [de] poux
sales. [On n’a] plus [de] capote neuve.
La mienne est déchirée de haut
en bas. [On] verra plus tard.
Le moral de l’arrière est bon, bien
meilleur que le mien, je suis plutôt…
set off a terrible barrage. The lieutenant who was at my side was jolted so hard, the flare gun he was holding flew out of his hand and landed a few meters away. The flare went off, the artillery that was waiting for any signal, entered the crossfire. We endured hours of terrible bombardment, we were lucky. But, behind and in front of us, not so much. Then we go on break, my turn to go on leave arrived. It’s always when we go on break that we get leave, never when we're up there [at the front]. We were full of dirty lice when we got there. No more new greatcoats. Mine is torn up from top to bottom. We'll see later. Morale behind the lines is good, much better than mine, I’m also rather

Page 8 | Page 10